Produits bio et sans gluten à St-Hyacinthe

Les habitués de l’épicerie IGA Benoit l’auront remarqué, toutes les rangées ont été réaménagées d’un bout à l’autre de l’épicerie !   Un des éléments qui a provoqué ce changement est la montée en popularité des produits biologiques et des produits sans gluten. « Il fallait vraiment donner plus d’espace à ces catégories de produits, car la demande est grandissante » nous dit M. Dany Benoit, propriétaire....

Nous mangeons de plus en plus bio. Pourquoi? 
Beaucoup de gens maintenant optent pour le bio pour des raisons de santé et de protection de l’environnement. Les producteurs utilisent des pratiques respectueuses envers la terre. Ils emploient plutôt du compost à base de matière organique pour enrichir leur sol. Ils font de la rotation de cultures appropriées et du désherbage mécanique. Les transformateurs eux, s’assurent qu’aucun agent de conservation chimique, ni colorant artificiel n’entre dans la préparation des aliments biologiques.

Les aliments biologiques ont généralement une saveur que les connaisseurs apprécient. Plusieurs grands chefs cuisiniers optent pour les produits bio en raison de leurs saveurs particulières. Dans le cas des fruits et légumes, les sucs sont plus concentrés, ce qui leur confère un goût différent. 

La chaîne de production, de transformation et de distribution de produits biologiques repose sur des valeurs de base : le mieux-être des gens et de la planète pour les générations futures.

« Des recherches de l'Université de Copenhague suggèrent qu'une alimentation biologique, en raison de son taux élevé d'antioxydants particuliers (nutriments secondaires), aiderait à nous protéger contre le cancer. » La Tribune Vincent Larivée.

 

http://www.lequebecbio.com/Accueil/Consommateurs/Pourquoi_manger_bio_.html

Manger bio, est-ce vraiment plus cher?

La plupart des consommateurs le disent: manger bio a un coût ! À court terme, la réponse paraît évidente, mais pas à long terme. Oui, la nourriture bio revient plus cher à l’achat que la nourriture ordinaire. Malgré cela, la consommation de produits bio augmente chaque année.

 

Opter pour le bio, c’est un investissement. Il ne faut pas s’arrêter au coût, mais penser plutôt  à d’autres valeurs telles que mentionnées plus hauts. Si tout le monde consommait bio, les prix baisseraient à mesure que le nombre de consommateurs bio augmenterait. Le bio paraît cher, mais il faut songer que le rapport qualité/prix se calcule différemment, et qu’il faut penser à long terme.

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/8068/bio-coute-t-il-vraiment-plus-cher

Pourquoi la demande augmente-t-elle?

La nourriture bio, est exempte de pesticides, d'engrais chimiques, d’OGM et autres substances similaires. Elle est sans risque pour la santé. C’est d’ailleurs principalement pour cette raison que la consommation augmente. Mais se tourner vers le bio signifie aussi être prêt à modifier ses habitudes alimentaires, afin de rendre sa consommation plus raisonnable et respectueuse de la terre et de ses habitants.

ALIMENTS SANS GLUTEN

De plus en plus d’intolérance envers le gluten

 

Qu’est-ce que le gluten et quel rôle joue-t-il dans notre système?

Le gluten se retrouve dans quelques céréales comme le seigle, l’avoine, le blé, l’orge, le kamut et l’épeautre. Le gluten se forme au cours du pétrissage de la pâte. Il donne du volume et de l’élasticité aux produits de boulangerie et leur procure une texture moelleuse.

 

L’intolérance au gluten est en explosion ces dernières années. Et pour cause, le gluten est partout : biscuits, quiches, pain, pâtes, pizzas, viennoiseries, charcuterie, sauces, bières...qui constitue une grande partie de notre alimentation.

L’intolérance au gluten ou maladie cœliaque entraîne une destruction inflammatoire du petit intestin. La surface de contact et d’absorption du petit intestin est alors réduite, ce qui résulte en des carences en vitamines et minéraux essentiels. Pour certaines personnes, il peut causer des désagréments digestifs, diarrhée persistante, fatigue lancinante, coups de blues inexpliqués.

Vivre sans gluten nécessite le suivi d’un régime très strict et très contraignant. Les seules céréales permises pour les intolérants sont le riz, le quinoa, le millet, le manioc, l’amarante et le sarrasin. Source Le Figaro,  Psychologie

La montée des produits sans gluten. Pourquoi?

La popularité des produits sans gluten est en constante progression ces vingt dernières années. Les causes?  La montée des intolérances.  Beaucoup de questions sont posées sur les causes de ces intolérances, mais les zones d’ombre persistent.

Source psychologie

 

Toutefois, grâce aux multiples recherches effectuées, plusieurs hypothèses sont avancées. Si l’industrialisation de notre alimentation semble être l’un des principaux responsables, plusieurs pistes se dégagent:

 

- L’hérédité semble incontestable, mais certains individus, pourtant génétiquement prédisposés, ne développent pas d’intolérance.

 

-  Nous ne serions pas assez exposés, dès la naissance, aux microbes et autres infections qui ont forgé notre système immunitaire et la prise d’antibiotiques.

  

- La mise sur le marché d’aliments nouveaux auxquels notre organisme n’est pas habitué.

 

-  Les nouvelles technologies agroalimentaires notamment par l’introduction systématique d’additifs dans les préparations.

http://www.psychologies.com/Nutrition/Modes-de-vie/Articles-et-dossiers/Intolerance-alimentaire-le-mal-qui-monte/4Un-phenomene-plusieurs-causes

Quelqu’un qui n’est pas allergique au gluten devrait-il quand même consommer des produits sans gluten.

 

 L’alimentation « sans gluten » ne s’adresse qu’aux personnes qui souffrent de la maladie coeliaque. Tout d’abord, l’adoption de cette alimentation requiert un enseignement en bonne et due forme pour s’assurer que la personne comble ses besoins nutritionnels. De plus, l’élimination précoce du gluten de l’alimentation pourrait compromettre le diagnostic du médecin. Le test ultime qui confirme la présence de la maladie coeliaque est une biopsie de la paroi de l’intestin. Or, le retrait du gluten de l’alimentation améliore, voire normalise, l’état de la paroi de l’intestin. Par conséquent, si vous modifiez votre alimentation ou celle de votre enfant, la biopsie ne permettra pas de savoir si la personne est intolérante au gluten ou pas.

 

De plus, certaines manifestations de la maladie coeliaque ne sont pas propres à la maladie. Il est donc essentiel de consulter un médecin avant d’adopter une diète sans gluten afin d’être certain que vous êtes bien atteint de la maladie coeliaque. Source Naître et grandir.